La génération « Millenials » est née sous l’ombrelle de la croissance économique ; c’est un consommateur bien formé qui ne se contente pas de l’essentiel ; une génération née entre 1980 et 1995 qui représente actuellement un tiers de la population mondiale.

Ce sont des consommateurs exigeants, des « explorateurs » qui souhaitent en savoir plus sur le produit car ils tiennent à s’identifier avec celui-ci et à connaître l’histoire qui se cache derrière chaque produit. Si ce lien est établi, ils n’hésitent pas à le préserver, mais d’autre part, ils sont moins fidèles aux produits ou marques que les consommateurs plus âgés et ils n’hésitent pas à essayer d’autres options si elles captent leur attention d’une manière ou d’une autre.
Les Millenials ont tellement de poids dans le marché actuel que c’est l’une des 5 tendances principales d’après la dernière étude d’Innova Market réalisée au niveau mondial sur les dernières tendances qui se développent dans l’industrie alimentaire.
D’après cette étude, les Millenials souhaitent « connecter » avec le produit et la marque, et c’est là que les possibilités de l’étiquette interactive sont pratiquement infinies.
L’étiquette interactive emploie la technologie de reconnaissance des images par l’intermédiaire d’une caméra afin d’identifier en temps réel tous types d’objets : photos, logos, dessins… Une fois l’image reconnue, l’application recherche sur Internet le contenu multimédia associé pour le superposer d’une manière dynamique, offrant ainsi au consommateur de multiples applications interactives.
Le fait d’associer l’étiquette interactive à des contenus pouvant améliorer l’expérience du consommateur et donc sa fidélité, l’achat récurrent, la recommandation directe à travers les réseaux sociaux, etc. est sans aucun doute l’une des meilleures solutions existantes de nos jours pour « connecter » avec le consommateur par le biais de l’étiquetage.